Glory 2.0 : un weekend d’apprentissage pour Warthox

Kingël et Sirknight ont récemment participé au Glory 2.0, premier major de la saison en Europe. Une première expérience européenne pour Kingël, âgé de seulement 16 ans. Une belle opportunité rendue possible grâce à Konix Interactive, partenaire majeur de WARTHOX.

Sirknight : “Je suis sur la scène depuis quelques années maintenant, ce n’était pas mon premier major. J’ai l’habitude de cette pression. J’avais le bon mindset (état d’esprit ndlr). J’ai appris beaucoup de choses ! Le style de jeu espagnol est différent. Pas meilleur que le français, mais différent. Certains personnages sont utilisés différemment de ce que j’ai l’habitude d’affronter. C’était intéressant, j’ai appris beaucoup et pris beaucoup de notes.” 

Kingël : “Je n’ai pas vraiment réussi à gérer la pression pour mon premier major. Je suis légèrement déçu de ma performance, car je suis capable de mieux. Le stress m’a coûté la défaite sur plusieurs matchs. Je vais rebondir et apprendre de ce premier major, c’est la première fois que je joue en Espagne. J’ai pu jouer contre de nombreux joueurs étrangers, je vais apprendre très vite.” 

Accompagné de son mentor Sirknight, Kingël poursuit donc sa formation au sein de Warthox. Après seulement quelques mois au sein de la structure, ses performances et ses progrès sont notés par notre manager, Vortex : 

“Je suis très content de lui pour son premier major. Ce n’est pas évident, et il a même battu son seed. Je sais qu’il veut encore plus, il a faim. C’est bon signe pour la suite. Il a encore une belle marge de progression”, explique-t-il. 

Kingël : “Mon prochain objectif ? Jouer sans stresser, réfléchir de manière claire et posée comme je le fais en France. J’ai vu la lumière en Espagne, je vais remplacer Meta-Knight…” Affaire à suivre.

“Je suis content de ma mentalité et de ma progression. Je ne m’arrête pas à une performance à l’instant T. Ce qui compte pour moi, c’est ma mentalité et ma constance, quelque chose qui me fait encore défaut. C’est ça, mon objectif de la saison” affirme Sirknight. 

“On vise de meilleurs résultats aux prochains Major. L’équipe est bientôt au complet, le prochain joueur à vraiment les moyens pour viser de très gros résultats. On verra par la suite !” termine Vortex, très heureux de la performance de ses joueurs.

Kingël termine 65e pour son premier major européen. Une performance prometteuse, le jeune parisien étant seedé (classé ndlr) 83e. De son coté, Sirknight termine 49e et était seedé 30e. Prochaine étape pour nos joueurs, le Wanted Free Agent le 26 mars pour Warthox Kingël.