Warthox Kingel performe au Wanted S4 C4

WANTED S4 C4 – Free Agent Edition : Meilleure performance chez WARTHOX pour Kingël.

Bape shark bleu, pantalon cargo Carhartt, Jordan High Dunk et t-shirt comme des garçons. On pourrait se rêver d’être à la fashion week et pourtant nous sommes bien au WANTED, tournoi majeur français sur Super Smash Bros Ultimate, organisé par NtK et Solary à la Maison du Handball, auquel le titi parisien Kingël, 16 ans, participait le week-end dernier.

Arrivé chez WARTHOX en janvier dernier avec pour objectif de se développer au sein du WTX, Kingël fait encore mieux et est venu signer sa meilleure performance chez les bleu et noir avec une très belle 25e place à la clé (sur 257 joueurs, ndlr).“Je suis dans l’ensemble content de ma journée” remarque Kingël. “J’ai eu du mal à rentrer dans le tournoi, mais après les deux premiers matchs, j’ai réussi à dérouler mon plan de jeu.”

Le manager de SSBU de chez WARTHOX, VorteX, qui était présent avec lui toute la journée, remarque de plus en plus l’évolution du joueur de Cloud : « Raphaël nous a une nouvelle prouvé fois qu’il avait progressé. Il a beaucoup travaillé son jeu et son mental. Ses victoires sont de plus en plus notables, et son match contre Pew montre qu’il faut maintenant se méfier de lui. Je suis toujours aussi fier de l’avoir recruté chez WARTHOX et ce n’est que le début. »

Alors que son tournoi continuait avec notamment des victoires convaincantes face à respectivement DT Cross, Lunick et Oxxyga, son chemin allait croiser celui d’un ancien prodige de la maison WARTHOX, BMS | Raflow.

“QUE JOËL AIT PEUR DE MOI, CE N’EST PAS ANODIN”

Le WANTED, c’est également l’occasion des premières fois pour les jeunes joueurs smash français. Premier match, première victoire, première défaite ou encore la première bousculade BMS.

Ils étaient venus en nombre derrière Kingël pour venir supporter l’ancien de la maison WARTHOX, Raflow. Des cris, des encouragements et du mouvement pour venir déstabiliser le diamant brut Kingël qui aura eu fort à faire face au numéro 2 français.

Kingël : “Pour moi, c’est une stratégie comme une autre. Le fait que Joël (Président de BMS, ndlr) ait “peur” de moi, ce n’est pas anodin. C’est à moi de gérer la pression. Le problème vient de moi, pas d’eux. La pression du public, ce n’est pas quelque chose sur lequel je peux m’entraîner en freeplay (match amical, ndlr), donc je ne me prends pas trop la tête. C’est aussi flatteur d’un coté.”

Le plan de @JoelPostbad a été activé face à Kingël, à charge de revanche.

À DEUX DOIGTS D’ACCÉDER AU TOP 16.

Retombé en looser bracket, c’est un alors un nouveau tournoi qui commence pour le joueur de Cloud. Une première victoire 2-1 face à l’expérimenté et défensif Link91 vient donner le sourire à Kingël, mais c’est un tout autre adversaire qui l’attends alors. 

Le joueur français PEW, sortant d’une très belle 5e place au Glory 2.0 à Barcelone et joueur que Kingël n’avait encore jamais battu.

Kingël : C’était un match extrêmement serré. J’ai le regret d’avoir perdu ce match, mais pas le regret de l’avoir joué. C’est la première fois que j’ai été aussi “carré” face à Pew. À la fin du set, il m’a dit que j’avais fait beaucoup de progrès et que c’était notre match le plus serré qu’on ait eu.”

Au bout du compte, c’est une défaite cruelle (1-2), mais pleine de promesse pour la pépite de WARTHOX qui en ressort grandi.

LE REGARD BRAQUÉ SUR LE WARTHOX SLAM BASKET 2

Ce samedi 2 avril, c’est le Slam Basket 2. Seconde édition du tournoi organisé par WARTHOX en collaboration avec le Paris Basketball. Ce sera aussi la première à domicile pour Kingël. (qui avait déjà participé au Slam Basket 1).

Kingël, à gauche, lors du Slam Basket 1. J’avais déjà repéré le jeune talent.

“Cette semaine, je vais me concentrer sur le théorique. J’ai fait beaucoup de tournois la semaine passée. J’ai la chance d’avoir l’un des meilleurs joueurs du monde (Sparg0, ndlr), qui joue Cloud, donc je vais regarder ses matchs pour apprendre. Pour le Slam Basket 2, je veux avant tout prendre du plaisir et continuer de progresser.”

Le WARTHOX Slam Basket verra la crème de la crème française s’affronter avec des joueurs de renom tels que Raflow, Leon, Ogey ou encore Trim présents sur place ainsi que l’accès au terrain officiel du Paris Basketball pour ceux souhaitant tâter la balle orange.

Pour plus d’informations sur le WARTHOX Slam Basket 2 : https://smash.gg/tournament/wtxtournoi